Les enfants volés en Argentine

©DR

Conversation avec Paula Giusti

mercredi 29 novembre 2023

20H30

Échange Dès 13 ans
Gratuit

En amont de la présentation du spectacle Luz, la metteure en scène Paula Giusti propose une rencontre pour présenter et échanger à propos du terrible fait historique évoqué dans ce spectacle : des centaines d’enfants nés en captivité et volés à leurs parents pendant la dictature militaire en Argentine.

« L’histoire que je veux raconter m’est proche. Je suis née en Argentine en  1975, dans la ville de Tucumán, où le militaire Antonio D. Bussi a été d’une efficacité redoutable pendant la dictature qui a suivi.

J’ai grandi avec le mot « disparu » autour de moi. Durant toute mon enfance et mon adolescence, je le côtoyais. Mon premier amour, ma meilleure amie, les voisins, mes copains de classes étaient : « fils de disparu », « sœur de disparu », « parent de disparu ». Ce mot était étrange pour moi. Je me le représentais comme une sorte de vide où flottent des morts qui n’ont pas de corps et des vivants qui n’ont pas d’identité. Le lieu de l’occultation pour ainsi dire. Mais aussi étrange que tout cela paraissait, il fallait vivre avec et peu à peu l’étrange se confond avec le quotidien et l’on apprend à dompter l’impuissance.

En 2000 je suis venu vivre en France et cette histoire est restée derrière moi. Jusqu’au jour où j’ai découvert le roman d’Elsa Osorio qui m’a replongée dans le passé et envahi de questions : que feriez-vous si un jour vous découvriez que vous avez une autre identité ? Que vous n’êtes pas le fils ou la fille de ceux qui vous ont élevé… ? Et qu’en plus, dans votre fausse famille, se trouvent les responsables de la disparition de vos géniteurs ? Je me suis vue happée par cette histoire et submergée par une émotion très forte. Comment avais-je pu laisser ce sujet de côté ? » Paula Giusti

Gratuit, sur inscription auprès de l’accueil-billetterie ou en ligne