Bonga

jeudi 18 février 2021

20H30

Musique 1h20
Tarifs

Plein21 €

Réduit18 €

Abonné17 €

12-25 ans14 €

- de 12 ans7 €

Réserver

Aujourd’hui, Bonga est un ancien et il se revendique comme tel !

Recados de Fora (“Messages d’ailleurs”), sorti en 2016, n’est pas moins que son 31e album.

Inlassablement, il continue de témoigner de son amour pour le semba, musique urbaine née dans la première moitié du XXe siècle et symbole de l’identité nationale angolaise. Issu de la fusion de rythmes bantous et d’harmonies européennes, avec quelques touches brésiliennes et cubaines, le semba est une musique chantée en langue locale et créée en réaction à la culture dominante du colonisateur portugais.

Accompagnée au dikanza, un bambou strié frotté avec une baguette, sa voix, immédiatement identifiable, est râpeuse, chaude et puissante. Déjouant les frontières géographiques et musicales, le chanteur appréhende le monde avec tendresse et empathie. Ancien militant pour l’indépendance, ses convictions et l’amour qu’il porte à son pays transparaissent dans ses chansons. Il est la figure de proue de la musique angolaise et un porte parole de l’africanité dans la musique. Éternel rebelle, il affirme ses racines par la musique et la chanson et fait entendre la voix d’un Angola moderne et apaisé.

Il a cette voix unique, ce grain rauque porté par un doux écrin de velours. Cela s’appelle sensualité.

LIBÉRATION

Chant, congas et dikanza :

Bonga

Guitare :

Betinho Feijo

Basse :

Hernani Pinto Lagrosse

Accordéon :

Circo Lopes

Batterie :

Djipson Estevao Silva